RADIO(S)

Alerte info




Cet immeuble d'une dizaine de logements, près de la rue Nationale à Tours, accueillait une activité de prostitution depuis plusieurs mois, voire des années. Deux personnes devraient être mises en examen dans cette affaire pour proxénétisme aggravé.

Un immeuble entier dédié à la prostitution, en plein-centre de Tours, comme une maison-close. C'est ce qu'on découvert plusieurs policiers de la PJ de Tours. Mardi dernier, le 16 octobre 2018, les policiers de la PJ de Tours ont arrêté quatre personnes dans cet immeuble d'une dizaine d'appartements situé tout près de la rue Nationale. Tous les logements servaient aux passes depuis plusieurs mois, voire plusieurs années.  

Une activité très lucrative

Lorsqu'ils ont investi les lieux, les policiers de la PJ de Tours, épaulés par le Groupement d'Intervention Régional Centre, il y avait une dizaine de prostituées dans l'immeuble. Quatre personnes ont été arrêtées et placées en garde à vue, mais deux uniquement sont poursuivies. Il s'agit du propriétaire de l'immeuble et d'un homme qui lui est lié. L'enquête devra confirmer qu'il était bien au courant de l'activité qui se déroulait dans les logements, une activité très lucrative car les loyers sont beaucoup plus élevés pour ce type d'activité.  Il s'agit en effet de Sex-Tours, des prostituées de passage qui d'habitude louent des logements dans une ville pour 15 jours via Leboncoin ou d'autre sites. Sauf qu'à Tours, cet immeuble était référencé dans le milieu.

L'activité s’exerçait en plein centre-ville depuis des années, comme dans une maison-close

Mis à part ces deux personnes, aucun proxénète n'a été arrêté, les enquêtes sur les réseaux de prostitution étant très complexes avec des ramifications internationales. Déférées au parquet, ces deux personnes devraient être mis en examen pour proxénétisme aggravé.

Partager